Cabinet Caplot Avocats

Ethiques et honoraires

HONORAIRES


Membre d’une profession libérale, l’avocat ne tire ses revenus que des honoraires versés par ses clients. Le cabinet travaille uniquement sur la base d´une convention d´honoraires. Elle est établie, et signée, à la suite d’un premier entretien qui permet de collecter les besoins et les informations nécessaires.

Ce premier entretien permet d´évaluer le temps nécessaire, le travail à fournir, les actes ou courriers à rédiger. Il peut avoir lieu :

  • à notre cabinet : Immeuble le Mazière, 1 rue René Cassin, 91000 Evry,
  • dans vos locaux professionnels,
  • par téléphone au 01.60.77.86.23
  • ou bien par email.

Le coût de la première consultation est ensuite intégré dans la convention d´honoraires si elle est acceptée.

La convention d´honoraires définit clairement d’une part, le travail à réaliser par l´avocat, et d’autre part le coût de la prestation et de ses conditions de paiements. Cela vous permet d’éviter toute mauvaise surprise puisque vous connaissez d’emblé le budget à consacrer à la mission confiée.

Cela permet au client d’éviter toute mauvaise surprise puisqu’il connaît d’emblée le budget à consacrer à la mission confiée à l’avocat, qui quant à lui, peut se consacrer pleinement à son ouvrage en connaissant le montant de sa rémunération.

Si vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter le cabinet.

 

ETHIQUE


« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, indépendance, probité et humanité« .

Principes essentiels :

L´indépendance : elle garantit au citoyen ou à l´entreprise que les conseils qui leur sont donnés ne seront jamais guidés par un intérêt personnel ou une pression extérieure.

Le respect du secret professionnel : le secret professionnel auquel est liée l´interdiction à l´avocat de dévoiler au tiers les confidences ou secrets qu´il a reçus de ses clients : c’est la garantie d’une réelle défense au mieux des intérêts du citoyen ou de l’entreprise.

La confidentialité : elle couvre les communications verbales ou écrites entre avocats, indispensables à toute négociation, en permettant de favoriser la conclusion d´accord et d´éviter bien des procès.

La loyauté : outre la règle du conflit d’intérêts selon lequel l´avocat ne peut conseiller ou défendre deux parties dont les intérêts sont susceptibles de s’opposer, elle oblige l’avocat à communiquer ses pièces et conclusions à ses adversaires, ce qui garantit, à toutes les parties au procès, un débat contradictoire, un procès équitable, et une négociation à armes égales.

Code de déontologie

  • Besoin d'un conseil?

    On vous rappelle!